DERNIERES NOUVELLES
>
Search

Le gouvernement Philippe obtient une large confiance de l’Assemblée

370 voix pour et 67 contre, les députés ont accordé leur confiance au gouvernement d’Édouard Philippe mardi 4 juillet. Un vote qui fait suite au discours de politique générale, que le premier ministre a prononcé pendant 1h08 face aux parlementaires du Palais-Bourbon, dans l’après-midi. 129 députés se sont abstenus, sur les 577 sièges que compte l’hémicycle, a annoncé le président de l’Assemblée nationale François de Rugy.

67 députés ont ainsi refusé d’accorder leur confiance à l’exécutif, ce qui représente le plus faible nombre de votes contre un discours de politique générale depuis 1959, lorsque Michel Debré était le premier ministre du général de Gaulle. Le nombre d’abstentionnistes, 129, représente en revanche un record.

« Je ne prends en aucune façon cette confiance pour un blanc-seing. Je remercie l’ensemble des députés qui l’on votée, je respecte évidemment ceux qui ne l’ont pas fait », a réagi Édouard Philippe depuis le Palais-Bourbon, après la proclamation des résultats du vote.

Au sein des Républicains, les trois quarts des 100 députés ont voté refusé d’accorder leur confiance au gouvernement. Famille politique dont est pourtant issu le premier ministre. Sans surprise, la totalité des députés La République En Marche (LREM) et MoDem ont accordé leur confiance. 12 députés « constructifs », issus des rangs de la droite et de l’UDI ont voté pour la confiance. Trois élus du groupe « Nouvelle gauche », ex-PS, ont voté pour la confiance au gouvernement.

La France Insoumise, avec ses 17 députés, a été le seul groupe à voter unanimement contre le gouvernement, comme cela avait été annoncé. 12 des 16 élus députés ont voté également contre, comme les huit députés Front national et Nicolas Dupont-Aignan.

Un vote de confiance que le résultat des législatives laissait augurer

Lors des élections législatives, La République En Marche, le mouvement d’Emmanuel Macron, avait déjà obtenu une très large majorité à l’Assemblée nationale. Un score qui laissait présager un large vote de confiance après le discours de politique générale de l’ancien maire du Havre.

Print Friendly



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do you know this? *